GettyImages-930772210

Investisseur responsable

Convaincu de la nécessité de prendre en compte les critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) dans l'analyse et les décisions d'investissement, le Groupe positionne l'Investissement Responsable (IR) dans sa vision stratégique.

Politique charbon

En tant qu’assureur mutualiste et investisseur responsable, le Groupe Groupama fait de la lutte contre le changement climatique une priorité.

Afin de diminuer l’exposition dans les investissements aux risques climatiques, que ce soit aux risques physiques ou aux risques de transition, Groupama a pris la décision en décembre 2018 de se désengager de façon progressive de toute entreprise dont le chiffre d’affaire ou le mix de production énergétique reposerait à plus de 30% sur le charbon thermique.

En 2020, ce seuil d’exclusion relatif est abaissé à 20%.

Par ailleurs, Groupama s’engage également à se désinvestir des entreprises dont la production annuelle de charbon dépasse 20 millions de tonnes et celles dont la capacité installée des centrales au charbon dépasse 10GW. Ces seuils sont les seuils actuellement adoptés par la Global Coal Exit List, sur laquelle la politique Charbon de Groupama s’appuie. Cette liste est fournie par l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) allemande Urgewald.

Ces seuils d’exclusion ont été établis en cohérence avec une sortie progressive du charbon en ligne avec les exigences de l’Accord de Paris et seront abaissés régulièrement pour tendre vers une exposition nulle des portefeuilles d’investissement au charbon thermique au plus tard d’ici 2030 dans les pays de l’Union européenne et de l’OCDE et d’ici 2040 dans le reste du monde.

Enfin, depuis 2017, le Groupe Groupama a choisi de se désengager de façon progressive des entreprises prévoyant le développement de nouvelles capacités charbon.

Découvrir le communiqué de presse sur la sortie définitive du charbon

Rapport climat et ESG

Ce que montre l’année 2020 c’est qu’un grand nombre de grands risques identifiés sur la planète font désormais partie de notre quotidien : le risque pandémique et ses impacts sanitaires et économiques, le cyber-risque en forte progression, et le risque climatique particulièrement prégnant pour Groupama : les dégâts liés au changement climatique sont de plus en plus importants, comme l’a montré l’épisode de gel au printemps 2021. Nous devons plus que jamais nous préparer à ces risques que nous connaissons.

La maîtrise des risques, qu’ils soient assurantiels ou financiers, passe de plus en plus par l’intégration des aléas environnementaux et sociétaux. De façon croissante, Groupama intègre, mesure et pilote les risques et opportunités liés aux problématiques environnementales, sociétales et de gouvernance des entreprises dans la gestion de ses actifs immobiliers et financiers.

La gestion financière de Groupama se donne donc un double rôle :
• Maximiser la résilience des actifs qui lui sont confiés, dans une vision de long terme, en optimisant les risques et opportunités, notamment liés à l’impact du réchauffement
climatique sur la valeur des actifs ;
• Contribuer à la construction d’une société plus durable, en finançant, au-delà de la
transition énergétique, une relance post crise.