Prévenir les intoxications au CO2 dans les cuves viticoles

Groupama Loire Bretagne

GTS20_24_cuves_viticoles

L’intoxication par exposition au CO2 apparaît principalement lors de travaux effectués par les professionnels dans les cuves de vinification. Gaz dangereux, incolore, inodore, plus lourd que l’air, le CO2 est naturellement présent dans les caves et les cuves des exploitations viticoles. Les accidents surviennent car certains viticulteurs ont pour habitude d’utiliser la vieille méthode de la bougie pour contrôler le niveau de CO2 dans les cuves. Or, cette méthode n’est pas du tout fiable. C’est ce que nous démontrons, avec une expérience  » in vitro  » créée pour l’occasion.

La réunion d’information comprend :

– Un volet technique s’appuyant sur un simulateur de présence de CO2 développé par les élèves du lycée agricole de Briacé,

– Un volet médical et une présentation du dispositif alerte-secours spécifique animé conjointement par le médecin-chef et le responsable de la cellule formation du SDIS 44,

– Une présentation des outils et moyens de prévention de ce risque par la MSA,

– Une sensibilisation sur les risques juridiques par la Fédération des Vins de Nantes,

– La diffusion d’un très court métrage de sensibilisation à ce risque réalisé par les élèves de Briacé dans le cadre de leur cursus de formation.

Pour accompagner, leurs sociétaires viticulteurs, Les caisses locales Groupama des territoires viticoles s’associent à cette action et proposent la prise en charge des opérations de maintenance annuelle des détecteurs.

Groupama Loire Bretagne et ses caisses locales agissent depuis de nombreuses années au côté des professionnels sur les sujets de prévention et notamment dans le domaine agricole où se sont forgées ses valeurs mutualistes de solidarité et de proximité.