Le Groupe Groupama s’engage à une sortie définitive du charbon thermique dans ses portefeuilles d’investissement

9 décembre 2020

#finance #RSE

En tant qu'assureur mutualiste et investisseur responsable, le Groupe Groupama fait de la lutte contre le changement climatique une priorité.

En cohérence avec les objectifs de l’Accord de Paris, plusieurs actions fortes avaient déjà été décidées en 2018 :

  • aucun nouvel investissement et désengagement progressif des entreprises dont le chiffre d’affaires ou le mix de production énergétique repose à plus de 30% sur le charbon ;
  • aucun nouvel investissement dans les entreprises dont les sables bitumineux représent plus de 15% des réserves totales ;
  • nouveaux investissements à hauteur de 1 milliard d’euros pour le financement de la transition énergétique entre 2019 et 2021. Cet engagement est en bonne voie d’être tenu car il est réalisé à 80%.

 

En 2020, le Groupe renforce ses actions

Aucun nouvel investissement et désengagement progressif de toute entreprise :

  • dont le chiffre d’affaires ou le mix de production énergétique reposerait à plus de 20% sur le charbon thermique ;
  • dont la production annuelle de charbon dépasserait 20 millions de tonnes ;
  • dont la capacité installée des centrales au charbon dépasserait 10 GW ;
  • developpant de nouvelles capacités charbon.

 

Ces seuils d’exclusion seront abaissés régulièrement pour atteindre une exposition nulle au charbon thermique dans ses portefeuilles d’investissement :

  • d’ici à 2030 au plus tard pour les entreprises émettrices des pays de l’Union européenne et de l’OCDE ;
  • d’ici à 2040 pour le reste du monde.

Télécharger le communiqué de presse

Pour en savoir plus sur la politique charbon